Pourquoi des bornes d’appel vendeur ?

La borne d’appel magasin est un outil simple et efficace qui permet aux clients de trouver plus rapidement et facilement un conseiller. Il existe paradoxalement peu de prestataires pour cette fonction utile dans le point de vente.

Un des plus anciens, Europrodif avec son système Mégappel, a même récemment fermé ses portes (d’après Societe.com, Europrodif est actuellement en cours de liquidation).

Jean-Cyrille Renaud (de Mediavea, qui propose aussi des bornes d’appel vendeur) explique que « ce système permet aux points de vente de rentabiliser au mieux leur vendeur en évitant de perdre le client par une attente trop longue ou une absence de conseil« .

borne-appel-vendeur.jpg

Exemple de borne d’appel vendeur Mediavea, réalisée pour Gamm Vert

Le principe du système est simple, les bornes disposées dans le magasin sont installées aux endroits stratégiques, dans les rayons qui nécessitent régulièrement du conseil ou de l’assistance. Les bornes sont d’ailleurs facilement déplaçables (car sans fil) pour optimiser au mieux le maillage de la surface de vente.

Le client appuie sur le bouton pour demander de l’aide. Alors la borne déclenche un message audio qui est dirigé sur la sonorisation du magasin (grâce au récepteur situé en baie de sonorisation) et le vendeur concerné peut arriver au plus tôt. Les messages sont personnalisables par rayon à la demande et un récepteur peut gérer des dizaines de bornes d’appel.

Jean-Cyrille Renaud indique que « c’est un moyen de communication dans le magasin, ancré dans la vraie vie et simple ! Idéal pour des enseignes de bricolage, les jardineries, mais aussi les grandes surfaces alimentaires, les clients sont ainsi fidélisés car leur perception de la relation client est améliorée. » Par exemple, Mediavea a équipé des magasins Gamm Vert pour gérer la réglementation autour des produits phytosanitaires : le client ne pouvant plus accéder au produit de lui-même il fallait lui permettre de ne pas trop attendre un vendeur dans le rayon alors que la décision d’achat était peut être déjà prise !

Enfin, contrairement à Europrodif, Mediavea a fait le choix de ne pas enregistrer les statistiques des bornes pour éviter le flicage des équipes : la « pression » du message audio diffusé dans la zone de vente suffit généralement à opérer.

À propos

Je suis professeur de marketing à NEOMA Business School et chercheur au laboratoire CNRS DRM-DMSP (UMR7088) de Paris-Dauphine. Associé fondateur de l’agence de communication sonore et de design musical AtooMedia, je suis également Business Manager de la société Mediavea, experte en sonorisation de magasins.Diplômé en 2001 de TELECOM Ecole de Management (ex- INT Management) et d’une maîtrise en sciences de gestion, j’obtiens un doctorat ès sciences de gestion à l’Université Paris-Dauphine en 2007.

Publié dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Stats du Site
  • 48,739 vues sur ce blog
Follow Marketing sonore, digital et innovation disruptive on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :