Ces odeurs qui font acheter dans Le Parisien du 30 août 2013

Un article du Parisien sur les marketing olfactif où mon ami Bruno Daucé est interviewé. La journaliste met en avant que pour attirer le client et le mettre à l’aise, de plus en plus de distributeurs utilisent des parfums dans leurs magasins… Que ce soit pour masquer de mauvaises odeurs ou pour laisser une trace mémorable dans l’esprit du consommateur, le marketing olfactif est promis à un bel avenir selon Pascal Charlier, DG d’Air Berger…

Air Berger a été racheté courant juin par ScentAir, leader mondial du marketing olfactif. L’entreprise affirme que le potentiel est considérable avec une hausse de 20 à 30% de son CA tous les ans. Les grands réseaux, comme les plus petits utilisent cette technique sensorielle.
Avec plus de recul, Bruno, spécialiste du sujet, rappelle tout de même que faire naître une émotion, une atmosphère par les senteurs demeure compliqué. En effet, selon l’expérience des uns et des autres, les souvenirs sensoriels varient énormément : une odeur identique va alors renvoyer à des pensées variées et parfois opposées ! Il relate la mésaventure d’une enseigne hongroise qui avait parfumé son rayon poissonnerie avec une odeur citronnée et iodée. Les salariés ont adoré mais n’ont pas compris pourquoi la direction avait diffusé une odeur de pastèque près du poisson !

Un article intéressant du Parisien qui actualise quelques réalités du marketing sensoriel sans pour autant apporter de réels éléments nouveaux sur le sujet…
source : Le Parisien, 30/08/2013.

À propos

Je suis professeur de marketing à NEOMA Business School et chercheur au laboratoire CNRS DRM-DMSP (UMR7088) de Paris-Dauphine. Associé fondateur de l’agence de communication sonore et de design musical AtooMedia, je suis également Business Manager de la société Mediavea, experte en sonorisation de magasins.Diplômé en 2001 de TELECOM Ecole de Management (ex- INT Management) et d’une maîtrise en sciences de gestion, j’obtiens un doctorat ès sciences de gestion à l’Université Paris-Dauphine en 2007.

Tagged with: , ,
Publié dans Marketing multisensoriel
5 comments on “Ces odeurs qui font acheter dans Le Parisien du 30 août 2013
  1. Joanna dit :

    Bonjour,

    Nous avons également trouvé cet article très intéressant, d’autant plus qu’il faisait l’honneur de nous citer.

    Nous avons aussi rédigé un post à ce propos, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil: http://www.natarom.com/marketing-sensoriel/le-marketing-olfactif-on-en-parle/

    Merci en tout cas de partager ces informations.

    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Stats du Site
  • 41,914 vues sur ce blog
Follow Identité sonore, marketing sonore et sensoriel on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :