E. Leclerc se lance dans le téléchargement de musique en ligne

Michel-Edouard Leclerc affiche de grandes ambitions pour cette année 2006 : un déploiement à l’étranger et la mise en place d’une offre de téléchargement de musique en ligne à prix imbattables !

« Malgré la concurrence d’internet, nous voulons nous développer sur l’offre physique de livres, de disques et de DVD. Mais nous ouvrirons en 2006 notre site de téléchargement de musique en ligne ». Tel fut le propos de M. Leclerc à l’AFP, tout en affirmant le site de téléchargement Leclerc pratiquera des prix inférieurs à ceux proposés actuellement par les Virgin ou autre iMusicStore qui proposent actuellement le téléchargement d’un morceau de musique pour 0,99 euro. Toutefois, nous n’avons pas plus de précisions pour le moment.

Par ailleurs, d’après le Journal du Net : En outre, Leclerc veut développper à l’étranger ses espaces culturels, dont le premier a vu le jour en 1995 et qui représentent 1,2% de son chiffre d’affaires. Pour l’instant, l’enseigne a créé en France 101 de ces magasins spécialisés dans la vente de livres, disques, vidéos, DVD, multimédia et jeux vidéos pour un total de 480 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2005. Comme en 2005, 26 nouveaux espaces culturels devraient être ouverts cette année en France mais aussi pour le première fois à l’étranger. « Nous allons ouvrir nos premiers espaces culturels en Espagne, en Pologne, au Portugal et en Italie », a déclaré M. Leclerc, qui compte ouvrir un magasin dans chacun de ces pays en 2006. (Source : JDN.com)

À propos

Je suis professeur de marketing à NEOMA Business School et chercheur au laboratoire CNRS DRM-DMSP (UMR7088) de Paris-Dauphine. Associé fondateur de l’agence de communication sonore et de design musical AtooMedia, je suis également Business Manager de la société Mediavea, experte en sonorisation de magasins.Diplômé en 2001 de TELECOM Ecole de Management (ex- INT Management) et d’une maîtrise en sciences de gestion, j’obtiens un doctorat ès sciences de gestion à l’Université Paris-Dauphine en 2007.

Publié dans Medias, TV, Radio, Presse
One comment on “E. Leclerc se lance dans le téléchargement de musique en ligne
  1. compositions dit :

    il a trouvé le bon filon ! il serait temps…
    mais c’est étrange quand meme de la part d’un centre commercial ! …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

  • RT @BrainsAgency: "50 % des jeunes entre 16 et 18 ans n’utilisent pas Facebook contre 27 % chez les 19-25 ans" alors qu'en 2017 #Facebook é… 10 hours ago
  • RT @babgi: Au delà des fantasmes, quel est l'impact de l'IA sur le système de santé publique et sur ses emplois ? C'est ce à quoi cherche… 10 hours ago
  • RT @delphmanceau: Dialogue sur les évolutions de l’entreprise et le rôle clé de l’humain à l’heure de la digitalisation entre @EmmanuelFabe10 hours ago
  • RT @delphmanceau: «@Une entreprise n’existe pas pas si elle n’a pas d’utilité sociale, c’est ce qui fonde sa légitimité. Mais ce qui manque… 10 hours ago
  • RT @isabelle_kocher: Le #numérique nous oblige à repenser non seulement nos business models, mais aussi notre organisation et notre culture… 10 hours ago
Stats du Site
  • 54 265 vues sur ce blog
Follow Marketing sonore, digital et innovation disruptive on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :