Les bons mots pour le dire… (B)

« Le comble de l’optimisme, c’est de rentrer dans un grand restaurant et compter sur la perle qu’on trouvera dans une huître pour payer la note. »


B : Bacon, Sir Francis (1561-1626), Anglais

  Celui qui possède femme et enfants a donné des otages à la fortune ; car ce sont des obstacles aux grandes entreprises, qu’elles soient vertueuses ou malfaisantes.

Du mariage et du célibat

  La gloire ressemble au marché : parfois, quand vous y restez quelque temps, les prix baissent.

Les Essais

  La jeunesse est plus apte à inventer qu’à juger, à exécuter qu’à conseiller, à lancer des projets nouveaux qu’à poursuivre des anciens.

Les Essais

  Il y a des livres dont il faut seulement goûter, d’autres qu’il faut dévorer, d’autres enfin, mais en petit nombre, qu’il faut, pour ainsi dire, mâcher et digérer.

Essais, Sur l’étude

  La nature, pour être commandée, doit être obéie.

Novum Organum

  La mouche s’assit sur l’essieu du chariot et dit : « Quelle poussière je soulève !… »

Essais, citant Esope

Retour en haut de la page

Balzac, Honoré, dit de (1799-1850), Français

  La gloire est le soleil des morts.

La Recherche de l’absolu

  Les lois sont des toiles d’araignées à travers lesquelles passent les grosses mouches et où restent les petites.

La Maison Nucingen

  Huit jours avec de la fièvre ! J’aurais encore eu le temps d’écrire un livre !

avant sont agonie

  Baudelaire, Charles (1821-1867), Français

  Il n’y a de long ouvrage que celui qu’on n’ose pas commencer. Il devient cauchemar.

Ibid. LXXXIX
envoyé par Delphine

Bernard, Tristan (?-?), ?

  Les hommes sont toujours sincères. Ils changent de sincérité, voilà tout.

  Avec les femmes, il faudrait que les paroles soient d’autant plus respectueuses que les gestes le deviennent de moins en moins.

  On ne prête qu’aux riches, et on a bien raison, parce que les autres remboursent difficilement.

  Il ne faut compter que sur soi-même. Et encore, pas beaucoup.

  Le comble de l’optimisme, c’est de rentrer dans un grand restaurant et compter sur la perle qu’on trouvera dans une huître pour payer la note.


Bussy-Rabutin, Roger, comte de (1618-1693), Français

  L’absence est à l’amour ce qu’est au feu le vent : il éteint le petit, il allume le grand.

L’Histoire amoureuse des Gaules
À propos

Je suis professeur de marketing à NEOMA Business School et chercheur au laboratoire CNRS DRM-DMSP (UMR7088) de Paris-Dauphine. Associé fondateur de l’agence de communication sonore et de design musical AtooMedia, je suis également Business Manager de la société Mediavea, experte en sonorisation de magasins.Diplômé en 2001 de TELECOM Ecole de Management (ex- INT Management) et d’une maîtrise en sciences de gestion, j’obtiens un doctorat ès sciences de gestion à l’Université Paris-Dauphine en 2007.

Publié dans Citations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Stats du Site
  • 41,753 vues sur ce blog
Follow Identité sonore, marketing sonore et sensoriel on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :